Some Thoughts on Charlie Hebdo Attack (in French)

Le mercredi 7 janvier était un jour de désolation en France – c’était le jour d’une cible d’attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo, que l’a fait douze morts, dont dix employés de journal et deux policiers. Parmi les décédés étaient des dessinateurs Cabu, Charb, Wolinski et Tignous. Le journal a devenu la cible de terroristes à cause de sa publication polémique sur Islam.

La croyance de Charlie Hebdo n’est pas aux religions, mais à la liberté de se moquer à tous par des dessins satiriques. Parmi des organisations de pouvoirs, des groups divers ont devenu les objects de discussion de cet hebdomadaire. Avec le discours controversé, le journal a attiré des ennemis au cours des années. En fait, en 1970, Charlie Hebdo a été interdit a paraître par le gouvernment à la suite d’une publication satirique sur le mort de Charles de Gaulle.

Cependant, la France est une république fondée sur des valuers <<Liberté, Egalité, Fraternité>>. Elle honore tous les religions dont l’athéisme et tous les avis, comme tous sont égaux. It est obligatoire que l’on respecte avec la conscience humaine. Charlie Hebdo continue à être une publication très connue en France. 

Sans doute, les dessins satiriques sont méchants à ceux que discutent. Le gouvernment de la République a accusé Charlie Hebdo pour provoquer la haine. Mais chacun a la liberté de s’opposer aux philosophies, et ce dissentiment doit être respecté. Les faits de violence ne sont pas de moyens d’en exprimer le dissentiment: ils assassinent la liberté d’expression ,et particulièrement, ils assassinent le respect pour le dissentiment. <<C’est l’encre qui doit couler, pas le sang.>> Pour n’importe quelle cause, la violence n’est pas une solution. Elle forme le début des problèmes.

<<Quand on tue des journalistes, c’est pour fair taire. Attaquer un journal, c’est vouloir museler la liberté d’expression dans une démocratie.>>

Mes pensées et toutes mes condoléances de tout coeur avec Charlie Hebdo.

Advertisements